Archives par mot-clé : Usages

Scholarly communication within the Library

Taylor & Francis group. Scholarly communication within the Library, juin 2014. http://www.tandf.co.uk/libsite/whitePapers/scholarlyCommunication/

In October 2013, Taylor & Francis commissioned research to examine specifically how libraries can meet user needs and expectations.

The research explored the correlation between physical and virtual library spaces, and any impacts this might have for students and faculty using the library’s resources.

It also examined the extent to which marketing efforts were conducted in libraries and how publishers can help enhance the library/end-user experience.

Lire la suite : http://www.tandf.co.uk/libsite/whitePapers/scholarlyCommunication/

Livre numérique : L’usage peut-il être le moteur de la politique documentaire ? Comparaison France États-Unis

Le Torrec, Mélanie, Nguyen, Claire (dir.). Livre numérique : L’usage peut-il être le moteur de la politique documentaire ? Comparaison France États-Unis. Mémoire d’études, diplôme de conservateur de bibliothèques. Villeubanne : Enssib, 2014. http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64116-livre-numerique-l-usage-peut-il-etre-le-moteur-de-la-politique-documentaire-comparaison-france-etats-unis

La politique documentaire du livre numérique est un sujet neuf en bibliothèque universitaire. Objet documentaire hybride, le livre numérique évolue dans un écosystème mouvant. L’acculturation des personnels et des usagers progresse doucement. Pour mieux comprendre son utilisation, par les professionnels et les usagers, 25 bibliothécaires d’établissements de l’enseignement supérieur rançais ont accepté de partager leur expérience de ce nouveau support. Il ressort de ces échanges que le livre numérique ne s’accommode pas des politiques documentaires mises en oeuvre pour les collections de livres imprimées et les revues électroniques. Son intégration en bibliothèque appelle un changement de paradigme, pour fonder une stratégie documentaire plus qu’une politique. Outre-Atlantique, les bibliothèques universitaires se confrontent au marché du livre numérique, en testant des programmes d’acquisitions pilotées par l’usage. Ces méthodes d’acquisitions sont des outils pour appréhender les besoins des lecteurs et concevoir des collections « dynamiques ». Leur déploiement laisse à penser que l’usage pourrait alimenter la stratégie documentaire du livre numérique.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64116-livre-numerique-l-usage-peut-il-etre-le-moteur-de-la-politique-documentaire-comparaison-france-etats-unis

AUTOUR DE COUNTER L’utilisation des ressources électroniques onéreuses spécialisées dans l’enseignement supérieur et la recherche en France

Publié dans les collections numériques de l’Enssib : Mémoire de fin d’étude du diplôme de conservateur, Julien Logre, Janvier 2013 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60371

Élaboré avec les fournisseurs et les bibliothécaires et standardisant de façon contraignante jusqu’à la diffusion des rapports statistiques, le Code des bonnes pratiques COUNTER est devenu la nouvelle norme internationale de mesure de l’utilisation des ressources électroniques onéreuses. Sa diffusion chez les fournisseurs de ressources et donc aussi dans les bibliothèques de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche français reste toutefois lacunaire et disparate. Surtout, le Code propose des mesures plutôt que des indicateurs et comptabilise des requêtes sur des plateformes plutôt que l’utilisation des bouquets souscrits en abonnement. COUNTER et les statistiques éditeurs n’offrent donc aux bibliothèques qu’un dispositif chronophage, limité et marginal pour la connaissance des usages et pour le pilotage d’une politique des ressources électroniques. L’accompagnement des établissements par Couperin et des outils comme l’analyse de logs locaux et les projets MESURE et ezPAARSE/AnalogIST ont vocation à rendre le rapport coût/opportunité des statistiques d’utilisation plus favorable. L’avenir pourrait cependant être aux métriques alternatives et aux dispositifs d’évaluation des usages plus centrés sur les utilisateurs.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60371