Archives par mot-clé : Rapport

Etude I.G.B. : Les enjeux du numérique concernant les ressources documentaires en SHS

DLIS (Digital Libraries & Information Sciences) signale sur son carnet, le 29/03/17, la mise en ligne du rapport de  l’Inspection Générale des Bibliothèques (France) sur les enjeux du numérique concernant les ressources documentaires en SHS.

« Ce rapport sur les enjeux du numérique concernant les ressources documentaires en SHS, remis en mars 2017 par l’Inspection Générale des Bibliothèques au MESR, est la mise en œuvre d’une mesure du Plan d’action en faveur des sciences humaines et sociales du MESR. Il étudie l’évolution des dépenses documentaires en sciences humaines et sociales dans les bibliothèques universitaires entre 2007 et 2015. Il préconise une meilleure visibilité de l’offre, qui serait favorisée par une politique nationale de numérisation et par une mutualisation des services autour de ces ressources documentaires. Il analyse les évolutions des métiers de chercheur en SHS et de bibliothécaire, qui rendent la transformation numérique des ressources documentaires inéluctable et incitent à une ouverture des équipes de recherche à des compétences diversifiées pour développer des projets en humanités numériques. »

Continuer la lecture de Etude I.G.B. : Les enjeux du numérique concernant les ressources documentaires en SHS

Observatoire du dépôt légal : reflet de l’édition contemporaine – données 2015

Bibliothèque nationale de France (2016). Observatoire du dépôt légal : reflet de l’édition contemporaine – données 2015. http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/66614-observatoire-du-depot-legal-reflet-de-l-edition-contemporaine-donnees-2015

Synthèse des tendances observées par la BnF, l’Observatoire du dépôt légal est complété d’un focus sur les auteurs.
Les chiffres et analyses dont disposent la BnF sont accessibles à tous aujourd’hui dans l’objectif d’ouverture des données publiques.
Il s’agit pour la BnF de proposer une vision sur l’édition française non exhaustive mais originale car propre au dépôt légal.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/66614-observatoire-du-depot-legal-reflet-de-l-edition-contemporaine-donnees-2015

L’état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France (n°9 – Juin 2016)

MESR. L’état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France (n°9 – Juin 2016). http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid103009/l-etat-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche-en-france-n-9-juin-2016.html

La 9e édition de L’état de l’enseignement supérieur et de la recherche présente un état des lieux annuel et chiffré du système français d’enseignement supérieur et de recherche. Pour cette année 2016, l’E.E.S.R. s’est enrichi de nouvelles contributions et propose, dans sa version numérique, de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs, comme par exemple la description détaillée des principales sources mobilisées et de leur mode d’élaboration.

Lire la suite : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid103009/l-etat-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche-en-france-n-9-juin-2016.html

Le Schéma numérique de la BnF

BnF | direction des services et des réseaux, délégation à la communication, mars 2016. Le Schéma numérique de la BnF. http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/missions_bnf/s.bnf_schema_numerique.html?first_Art=non

Tourné vers l’avenir, ce document reflète et alimente également la dynamique d’innovation de l’établissement en lien avec ses publics et ses partenaires. S’esquisse une ambition numérique qui répond aux enjeux contemporains en matière d’accueil, d’adaptation, de développement de savoir-faire de référence, ou encore d’inscription dans une économie du savoir évolutive. Une vision d’avenir offre un écho à cette ambition : dans le tableau qu’elle dresse, Gallica est le creuset de tous les savoirs et de tous les publics, les données sont produites et partagées selon une logique collaborative et selon un principe d’ouverture, et des outils de coopération plus nombreux favorisent toujours davantage la mutualisation des ressources.

Lire la suite : http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/missions_bnf/s.bnf_schema_numerique.html?first_Art=non

Presse et numérique – L’invention d’un nouvel écosystème

Charon, Jean-Marie. Presse et numérique – L’invention d’un nouvel écosystème [en ligne]. Ministère de la Culture et de la Communication, juin 2015 [consulté le 21 avril 2016]. Disponible sur le Web :
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66041-presse-et-numerique-l-invention-d-un-nouvel-ecosysteme.pdf

La presse écrite et l’édition numérique d’information sont au coeur de la mutation des moyens de communication. Le rapport dresse un panorama du nouveau paysage de la presse, analyse les nouveaux métiers de la presse, présente les nouveaux acteurs (informaticiens, codeurs, graphistes, designers, spécialistes du Data…) et propose un état des lieux du secteur pour permettre aux acteurs politiques de mieux cibler leurs interventions.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66041-presse-et-numerique-l-invention-d-un-nouvel-ecosysteme.pdf

The Costs of Publishing Monographs: Toward a Transparent Methodology

Nancy L. Maron. The Costs of Publishing Monographs: Toward a Transparent Methodology. Ithaka S+R. February 5, 2016. http://sr.ithaka.org/?p=276785

The University Press business model faces numerous challenges today, with revenues under pressure due to a host of factors, from the decline of bricks-and-mortar stores and shifting library purchase patterns to the still emerging distribution and revenue models made possible by digital books. Over the last few years, certain forces have emerged and intensified—federal mandates for Open Access, declining sales reach, and the desire of university presses to build a greater audience for scholarly works—encouraging university presses to seriously consider what it would take to make their scholarly monographs openly available. While there have been numerous efforts to understand the costs of publishing a scholarly monograph, this study is unique in that we worked with an advisory group of university press publishers to identify all of the cost components in scholarly monographic publishing and to work with a wide variety of university presses to calculate their costs of each of those components in a bottom-up fashion.

Lire la suite : http://sr.ithaka.org/?p=276785

 

State of the Commons Report 2015

Creative commons. State of the Commons Report 2015. https://stateof.creativecommons.org/2015/

Collaboration, sharing, and cooperation are a driving force for human evolution. Creative Commoners have known this fact all along, and recently there has been a flurry of new research to explain why. We are hardwired for sharing. Harvard professor on evolutionary dynamics Martin Nowak calls it the essential “snuggle for survival” – evidence that sharing is not just a selfless act. Sharing has concurrent and lasting benefits, multiplied for the giver, the receiver, and communities at large.

Lire la suite : https://stateof.creativecommons.org/2015/

Future Libraries : Workshops Summary and Emerging Insights

Future Libraries : Workshops Summary and Emerging Insights. ARUP, 2015. http://publications.arup.com/Publications/F/Future_Libraries.aspx

This report brings to light significant trends that will influence the future of public, academic and corporate libraries and outlines the implications on their design, operation and user experience. It is the result of a collective exploration through series of workshop events held in London, Melbourne, San Francisco and Sydney, attended by experts in the design and management of libraries. This piece of research presents a glimpse into the future. It explores what we may expect to see as the physical and the digital arena continues to evolve and aims to serve as a foundation for further discussion around the future role of libraries in the communities they serve.

Lire la suite : http://publications.arup.com/Publications/F/Future_Libraries.aspx

The Library in the Life of the User: Engaging with People Where They Live and Learn

Connaway, Lynn Silipigni, comp. 2015. The Library in the Life of the User: Engaging with People Where They Live and Learn. Dublin, Ohio: OCLC Research. http://www.oclc.org/research/publications/2015/oclcresearch-library-in-life-of-user.html

As Lorcan Dempsey has stated, it is important to think of the library in the life of the user and not the user in the life of the library. The findings included in this report illustrate how some behaviors have changed as new technologies emerge while other behaviors remain constant. We have heard from our study participants time and time again that there are more convenient and familiar ways of getting information today than from the traditional library, usually discovered through a web browser, including freely available resources, such as Wikipedia; human resources; and library resources. We also have learned that the context of the information need influences how and why people engage with technology and make their information choices. Convenience often is the reason expressed for the choices that people make about technology, and about the information and resources they use. Convenient does not necessarily mean simple since individuals constantly are evaluating and assessing the importance and necessity of their information needs. This represents a fluid and ever-changing process, which makes it difficult to identify the one perfect way to provide information and services; making the saying, one size fits none, a reality.

This compilation will be of interest to librarians, information scientists and library and information science students and researchers as they think about new ways to provide user-centered library services and to conduct research that will inform practice in ways to engage and build relationships with users and potential users. We suggest that as they peruse it, they think of how we, as librarians, can provide services and systems that will complement the ways individuals, work, live and learn. Is this possible, or is it taking on more than we have the capacity to do, especially in the current environment of limited resources and budgets? And, ultimately, is this something that we have an interest in pursuing?

This work represents more than a decade of collaborative work with colleagues from The Ohio State University and Rutgers, The State University of New Jersey, with funding from the Institute of Museum and Library Services (IMLS), and with Jisc, in collaboration with Oxford University and the University of North Carolina, Charlotte. It is part of our user studies theme, in which we study the ways in which individuals engage with technology; how they seek, access, contribute, and use information; and how and why they demonstrate these behaviors and do what they do. The goal of this work is to provide the library community with behavioral evidence about individuals’ perceptions, habits and requirements to ensure that the design of future library services is all about the user.

Lire la suite : http://www.oclc.org/research/publications/2015/oclcresearch-library-in-life-of-user.html

Les données de la recherche en SHS. Une enquête à l’Université de Lille 3.

Hélène Prost, Joachim Schöpfel. Les données de la recherche en SHS. Une enquête à l’Université de Lille 3.  [Research Report] Université de Lille 3. 2015. <hal-01198379>

Les données de la recherche deviennent l’un des nouveaux défis de la gestion scientifique. Produites dans le cadre des projets de recherche, ces données posent des questions inédites aux laboratoires, bibliothèques et services informatiques des universités : comment conserver ces données, comment les signaler et mettre à disposition d’autres chercheurs, comment faire le lien avec les publications, comment les intégrer dans une politique du libre accès à l’information scientifique ? Avant de se lancer dans un projet de données de la recherche, un établissement doit faire un état des lieux sur le terrain pour mieux connaître les producteurs de ces données, leurs pratiques et besoins dans la gestion des données et leurs outils, mais aussi la nature concrète de ces données. L’Université de Lille 3 a réalisé une étude sur les pratiques, besoins et attentes en matière de gestion des données de la recherche auprès de son personnel scientifique. L’étude est pilotée par le laboratoire GERiiCO et le SCD de Lille 3. Elle fait partie d’une démarche concertée en faveur de la gestion et du partage des données de la recherche mise en œuvre à partir de 2013, avec plusieurs analyses, séminaires et publications. L’enquête a été préparée avec l’Université Humboldt de Berlin. Le questionnaire contient 22 questions et a été mis en ligne en avril et mai 2015. Il a reçu 270 réponses (taux de réponse 15%). Toutes les disciplines sont représentées, ainsi que toutes les catégories des personnels scientifiques. Les personnes interrogées décrivent un large éventail de données sources. Les corpus (documents textuels) sont de loin la source la plus importante (64%), suivi par les enquêtes et entretiens (47%), observations (41%), expériences (36%) et archives (34%). Quant à la typologie des données produites par les chercheurs comme résultat de leur travail, les données textuelles occupent de loin le premier rang (75%), suivies des tableaux (49%), bases de données (37%), visualisations ou modèles multidimensionnels (32%) et données AV (photo, son, vidéo), avec 20-25%. Le stockage en local est de loin le mode de sauvegarde privilégié, choisi par 207 participants, que ce soit sur leur ordinateur privé pour 83% des répondants, ou sur leur ordinateur professionnel pour 49% d’entre eux. 40 répondants (19%) stockent « dans le cloud », alors que 8% ont des données sur le serveur d’une autre institution. En réseau, 12% des répondants se tournent vers le serveur de l’université. La majorité ne partage pas ses données avec d’autres. Et ceux qui le font, partagent d’abord et surtout avec les collègues du groupe de travail (équipe scientifique) (34%). Très peu (<5%) ouvrent leurs données davantage et partagent avec l’institution, d’autres chercheurs ou « tout le monde », dans une démarche open data au sens strict du terme. 36% ont déjà pratiqué, d’une manière ou d’une autre, le partage des données – que ce soit avec les collègues d’une équipe scientifique ou d’un projet, via une archive ouverte ou lors de la publication d’un article, ou en téléchargeant les résultats d’autres chercheurs. Apparemment, 20-25% ont davantage d’expérience que les autres (« précurseurs »). 18% autres répondants se disent prêts et ont l’intention d’adopter ces pratiques à l’avenir (« motivés »). 5-10% indiquent qu’ils n’ont pas l’intention de partager leurs données à l’avenir (« réticents »). 30% manquent d’information et de connaissance concernant le partage des données de la recherche (« ignorants »). En tête de la liste des besoins figure l’espace d’archivage sécurisé et fiable pour ses propres données, suivi des conseils pour la gestion, des conseils techniques (normes, métadonnées etc.) et des conseils juridiques (autour de 50%). Moins nombreux sont les chercheurs qui souhaitent des conseils ou de l’assistance pour la publication ou diffusion des données (autour de 40%), encore moins ceux qui demandent de l’aide pour préparer un plan de gestion (29%) ou un conseil dans le domaine de l’éthique (24%). Les résultats ont été analysés par rapport aux disciplines et statuts des personnes interrogées. Ils ont été également comparés avec les résultats de trois autres enquêtes (Berlin, Strasbourg, LIBER Europe). A l’issue de l’enquête, nous allons mener des interviews avec un échantillon restreint d’enseignants-chercheurs et doctorants volontaires, afin de mieux connaître certains pratiques et besoins et aussi, pour valider les résultats de l’enquête. En même temps, nous allons contribuer à développer une offre de service sur le campus de l’Université de Lille 3 pour accompagner et faciliter la gestion des données de la recherche des équipes scientifiques. Cette offre pourrait s’articuler autour de trois axes : la formation des étudiants et chercheurs à la gestion des données, une proposition de conseil et assistance, et une contribution à la création d’une nouvelle infrastructure pour la curation, le stockage, l’archivage et la diffusion des données.

Lire la suite : <hal-01198379>

Les revues de sciences humaines et sociales en France: libre accès et audience

Bacache-Beauvallet, Maya, Benhamou, Françoise, Bourreau, Marc. Les revues de sciences humaines et sociales en France: libre accès et audience : Rapport IPP n°11 – Juillet 2015. http://www.ipp.eu/publication/juillet-2015-revues-sciences-humaines-et-sociales-shs-en-france-libre-acces-et-audience/

Cette étude a pour objet de questionner le bien-fondé de la mise en oeuvre d’un principe de libre accès sur les recherches en sciences humaines et sociales (SHS) en France, à partir d’une étude de ses effets sur la consultation des articles. Il s’agit de savoir si une politique de libre accès améliore la visibilité des recherches ; pour
ce faire, nous étudions l’impact du délai de mise en libre accès sur l’audience des revues. L’étude apporte des éclairages indispensables à la prise de décision au sujet de la diffusion des résultats de la recherche et sur l’effet observé des restrictions d’accès sur l’accès des publics (chercheurs et grand public) à ces résultats.

Lire la suite : http://www.ipp.eu/publication/juillet-2015-revues-sciences-humaines-et-sociales-shs-en-france-libre-acces-et-audience/

Ce rapport est accompagné d’une note : Quel délai pour le libre accès des revues de sciences humaines et sociales en France ? http://www.ipp.eu/publication/n19-delai-libre-acces-revues-sciences-humaines-et-sociales-shs-france/

Humanités numériques : état des lieux et positionnement de la recherche française dans le contexte international

Dacos, Marin, Mounier, Pierre. Humanités numériques : état des   lieux et positionnement de la recherche française dans le contexte international, 2014. http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/65358-humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-francaise-dans-le-contexte-international

Réalisée par Marin Dacos et Pierre Mounier, animateurs du Centre pour l’édition électronique ouverte (acteur majeur en France dans ce domaine à travers le portail Open Edition, palette d’instruments bien connue des chercheurs), Humanités numériques – État des lieux et positionnement de la recherche française dans le contexte international trace les contours d’un champ en pleine expansion.
Qu’il s’agisse de publier en ligne de vastes fonds d’archives, d’analyser en direct l’impact des réseaux sociaux sur les mobilisations militantes ou de mettre au travail une communauté d’internautes sur des pans entiers du patrimoine culturel, le tournant numérique concerne aujourd’hui tous les secteurs de la recherche sur la société, les œuvres et la culture : l’étude ici publiée éclaire de manière précise et accessible cette transformation globale.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/65358-humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-francaise-dans-le-contexte-international

Mieux partager l’information scientifique pour mieux partager les connaissances : Résultats de l’Enquête sur les usages et les besoins d’IST des Unités de recherche Réalisée auprès des Directrices et Directeurs d’Unités du CNRS

Direction de l’information scientifique et technique (CNRS). Mieux partager l’information scientifique pour mieux partager les connaissances : Résultats de l’Enquête sur les usages et les besoins d’IST des Unités de recherche Réalisée auprès des Directrices et Directeurs d’Unités du CNRS. Mars 2015, 73 p. http://www.cnrs.fr/dist/z-outils/documents/Enqu%C3%AAte%20DU%20-%20DIST%20mars%202015.pdf

A l’heure où la France fait le choix de préparer une loi numérique, le CNRS rassemble dans ce cadre un ensemble de contributions sur les pratiques et le positionnement numérique de la recherche. Ces démarches s’appuient sur la « mission nationale »1 du CNRS en matière d’information scientifique et technique (IST), et sur son rôle moteur dans la publication scientifique.

Lire la suite : http://www.cnrs.fr/dist/z-outils/documents/Enqu%C3%AAte%20DU%20-%20DIST%20mars%202015.pdf

Use of Social Media by the Library: Current Practices and Future Opportunities

Taylor & Francis Group. Use of Social Media by the Library : Current Practices and Future Opportunities, a white paper from Taylor & Francis, octobre 2014. http://www.tandf.co.uk/journals/access/white-paper-social-media.pdf

« From our survey, over 70% of libraries are using social media tools, and 60% have had a social media account for three years or longer. 30% of librarians are posting at least daily. Facebook and Twitter remain the most popular channels currently, but the range of channels being used is expanding rapidly; there is a particular acceleration of interest in visual channels such as YouTube, Pinterest and Snapchat. Specialist research networking sites such as ResearchGate and Academia. edu are seen as having potential, but their perceived disconnect with publishers and the library community is a barrier. Currently there is limited differentiation in how social media channels are used; similar objectives and tactics apply across all social media tools, but it is envisaged that this will change rapidly with strategies becoming increasingly channel-specific. »

Lire la suite : http://www.tandf.co.uk/journals/access/white-paper-social-media.pdf

Scholarly communication within the Library

Taylor & Francis group. Scholarly communication within the Library, juin 2014. http://www.tandf.co.uk/libsite/whitePapers/scholarlyCommunication/

In October 2013, Taylor & Francis commissioned research to examine specifically how libraries can meet user needs and expectations.

The research explored the correlation between physical and virtual library spaces, and any impacts this might have for students and faculty using the library’s resources.

It also examined the extent to which marketing efforts were conducted in libraries and how publishers can help enhance the library/end-user experience.

Lire la suite : http://www.tandf.co.uk/libsite/whitePapers/scholarlyCommunication/