Archives par mot-clé : Mémoire

AUTOUR DE COUNTER L’utilisation des ressources électroniques onéreuses spécialisées dans l’enseignement supérieur et la recherche en France

Publié dans les collections numériques de l’Enssib : Mémoire de fin d’étude du diplôme de conservateur, Julien Logre, Janvier 2013 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60371

Élaboré avec les fournisseurs et les bibliothécaires et standardisant de façon contraignante jusqu’à la diffusion des rapports statistiques, le Code des bonnes pratiques COUNTER est devenu la nouvelle norme internationale de mesure de l’utilisation des ressources électroniques onéreuses. Sa diffusion chez les fournisseurs de ressources et donc aussi dans les bibliothèques de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche français reste toutefois lacunaire et disparate. Surtout, le Code propose des mesures plutôt que des indicateurs et comptabilise des requêtes sur des plateformes plutôt que l’utilisation des bouquets souscrits en abonnement. COUNTER et les statistiques éditeurs n’offrent donc aux bibliothèques qu’un dispositif chronophage, limité et marginal pour la connaissance des usages et pour le pilotage d’une politique des ressources électroniques. L’accompagnement des établissements par Couperin et des outils comme l’analyse de logs locaux et les projets MESURE et ezPAARSE/AnalogIST ont vocation à rendre le rapport coût/opportunité des statistiques d’utilisation plus favorable. L’avenir pourrait cependant être aux métriques alternatives et aux dispositifs d’évaluation des usages plus centrés sur les utilisateurs.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60371

 

Le SIGB : pilier ou élément désormais mineur de l’informatique documentaire ?

Mémoire de fin d’étude du diplôme de conservateur de Sandrine Berthier, publié par les Collections numériques de l’Enssib en janvier 2012 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60267

Les bibliothèques ont connu depuis la fin des années 60 un fort courant d’informatisation. En s’appropriant ce qui était une nouvelle technologie, elles ont mis en place des systèmes qui leur étaient propres : les SIGB. Ces outils de gestion, suite de logiciels de bibliothèques, avaient pour ambition de permettre la gestion de toutes les collections et de toutes les activités de la bibliothèque. Avec l’accroissement de la documentation, l’émergence de nouveaux supports et l’évolution des technologies employées, de nouveaux outils informatiques sont venus s’ajouter à cette première brique. La place du SIGB et même sa nature ont donc évolué par rapport à cette nouvelle donne. S’il garde une place dans l’informatique documentaire, il est appelé à changer soit en adaptant ses fonctionnalités soit en améliorant son articulation avec les autres outils. Les évolutions des années à venir dans ce domaine relèvent largement cependant des orientations que prendront les bibliothèques dans la définition de leurs missions.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60267

Quel cadre juridique pour les services en ligne des bibliothèques ?

Diplôme de conservateur de bibliothèque : mémoire d’étude de Mathilde Vergnaud, janvier 2012, http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-56703

La mise en ligne de services renouvelle profondément l’environnement juridique en bibliothèque. Le droit applicable à Internet est encore très largement en construction et les services que proposent les bibliothèques posent des questions juridiques spécifiques dénuées de réponse stable. L’examen des grands principes encadrant l’activité de service en ligne des bibliothèques montre certaines divergences difficiles à concilier. La situation actuelle d’incertitude juridique pousse de plus en plus de bibliothécaires à s’interroger sur l’impératif de légalité dans leur activité et introduit une logique de gestion du risque juridique, dont la méthodologie est à travailler au cas par cas.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-56703

 

 

Bibliothèque de sciences humaines et sociales : quelles particularités dans le contexte du XXIe siècle ?

Diplôme de conservateur de bibliothèque : mémoire d’étude de Benjamin Caraco, janvier 2012 :

http://memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_00686664

Résumé :
Les Sciences Humaines et Sociales (SHS) connaissent des mutations qui influent
à la fois sur les pratiques des chercheurs et sur la production de résultats. La
généralisation du numérique les affecte aussi comme en témoigne la naissance
des Digital Humanities. Dans ce contexte, les bibliothèques s’adaptent en
renouvelant leur offre et en renforçant leur dimension sociale, leurs services tout
en collant au plus près des pratiques universitaires. La bibliothèque du futur
Campus Condorcet vise à faire la synthèse de ces changements afin d’offrir une
bibliothèque de recherche en SHS adaptée aux enjeux du XXIe siècle.

Lire la suite : http://memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_00686664