Le défi de l’interopérabilité entre plates-formes pour la construction de savoirs augmentés en sciences humaines et sociales.

« A l’ère numérique, le secteur de la recherche engendre une prolifération de contenus informatisés et garantir un meilleur accès aux résultats de recherche est un objectif qui pourrait paraître aisément réalisable. Pourtant, depuis une décennie, le secteur de la communication scientifique traverse des mutations profondes qui se traduisent par des difficultés pour l’ensemble des acteurs à se positionner dans ce nouveau contexte. L’information se retrouve disséminée au sein de plusieurs plateformes nées sous l’impulsion de différents types d’acteurs qui affichent des positions et intérêts parfois divergents. Dans cet environnement largement distribué, la réalisation de l’interopérabilité devient un enjeu majeur pour un meilleur accès à l’IST, permettant en outre la circulation des données et leur enrichissement. Cette contribution propose d’aborder la question de la circulation et du partage de la littérature scientifique en sciences humaines et sociales en France à partir de données moissonnables par le protocole OAI-PMH. (…) »