Tous les articles par Digital library

Le Livre blanc des open labs. Quelles pratiques ? Quels changements en France ?

Le Livre blanc des open labs. Quelles pratiques ? Quels changements en France ?

« réalise un état des lieux des « open labs », phénomène émergent en France. Au-delà de la diversité des initiatives (Fab Labs, Living Labs, hackerspaces / makerspaces, TechShops), il propose une définition plus englobante et générique du phénomène : les « open labs » constituent un lieu et une démarche portés par des acteurs divers, en vue de renouveler les modalités d’innovation et de création par la mise en œuvre de processus collaboratifs et itératifs, ouverts et donnant lieu à une matérialisation physique ou virtuelle. »

Proposé par V. Mérindol, N. Bouquin, D. W. Versailles, I. Capdevila, N. Aubouin, A. Le Chaffotec, A Chiovetta, T. Voisin
À partir des travaux du groupe de travail animé par la plateforme FutuRIS de l’ANRT et la chaire newPIC de Paris School of  Business – Mars 2016

Le  Livre blanc (348 p.) et la  synthèse (72 p.) sont téléchargeables aux adresses suivantes :
http://www.anrt.asso.fr/fr/futuris/pdf/rapport-projetlab_web.pdf
et
http://www.anrt.asso.fr/fr/futuris/pdf/synthese-projetlab_hd.pdf

Les SIC à l’épreuve du digital et des Humanités : des origines, des concepts, des méthodes et des outils

Franck Cormerais, Olivier Le Deuff, Amar Lakel et David Pucheu, « Les SIC à l’épreuve du digital et des Humanités : des origines, des concepts, des méthodes et des outils », Revue française des sciences de l’information et de la communication [En ligne], 8 | 2016, mis en ligne le 23 mars 2016. http://rfsic.revues.org/1820

Résumé

Ce texte examine plusieurs pistes qui expliquent le positionnement des SIC par rapport aux humanités digitales en considérant que leur rôle est à la fois de comprendre (approche théorique) et d’entreprendre (approche pratique), d’observer (approche descriptive), mais aussi de créer (approche pragmatique) avec les instruments de la connaissance. Le temps des humanités digitales implique une position qui ne peut se limiter à l’étude des usages mais nécessite une stratégie renouvelée qui consiste à s’emparer et à produire des recommandations pour la création de nouveaux instruments et dispositifs. Nous présentons une proposition d’orientation voire un programme pour les SIC en trois parties : replacer les SIC dans la perspective pluridisciplinaire de ses origines ; mettre les SIC et ses concepts dans l’orbite d’une nouvelle critique et dans un environnement de données ; dynamiser les SIC par l’engagement d’une R&D outillant les SHS par le tournant numérique.

Lire la suite : http://rfsic.revues.org/1820

Presse et numérique – L’invention d’un nouvel écosystème

Charon, Jean-Marie. Presse et numérique – L’invention d’un nouvel écosystème [en ligne]. Ministère de la Culture et de la Communication, juin 2015 [consulté le 21 avril 2016]. Disponible sur le Web :
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66041-presse-et-numerique-l-invention-d-un-nouvel-ecosysteme.pdf

La presse écrite et l’édition numérique d’information sont au coeur de la mutation des moyens de communication. Le rapport dresse un panorama du nouveau paysage de la presse, analyse les nouveaux métiers de la presse, présente les nouveaux acteurs (informaticiens, codeurs, graphistes, designers, spécialistes du Data…) et propose un état des lieux du secteur pour permettre aux acteurs politiques de mieux cibler leurs interventions.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66041-presse-et-numerique-l-invention-d-un-nouvel-ecosysteme.pdf

Publier : à quel prix ? Étude sur la structuration des coûts de publication pour les revues françaises en SHS

Odile Contat et Anne-Solweig Gremillet, « Publier : à quel prix ? Étude sur la structuration des coûts de publication pour les revues françaises en SHS », Revue française des sciences de l’information et de la communication [En ligne], 7 | 2015, mis en ligne le 13 octobre 2015. http://rfsic.revues.org/1716

Résumé

La publication d’articles dans des revues scientifiques est un enjeu fort pour les institutions de recherche françaises car il s’agit bien d’un vecteur essentiel de la visibilité des travaux des chercheurs et qu’il est fondamental de maximiser l’impact de ces travaux. Cette publication a un coût pour les institutions publiques, que ce soit pour le financement du processus éditorial et de production, ou pour l’achat en bibliothèques et la mise à disposition auprès des chercheurs. Cet article présente les résultats de l’enquête sur les coûts éditoriaux des revues scientifiques menée par le groupe édition de BSN de mars 2014 à janvier 2015 avec pour objectif de collecter une information récente et représentative de la diversité des situations, au sujet des coûts éditoriaux des revues de recherche, afin de faire un état des lieux complet et à jour.

Lire la suite : http://rfsic.revues.org/1716

Panorama des ressources disponibles en Open Access – 2014

Billet publié sur Blogus operandi le 21 octobre 2014 : http://blogusoperandi.blogspot.be/2014/10/panorama-des-ressources-disponible-en.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+BlogusOperandi+%28Blogus+operandi%29&utm_content=Netvibes

« Pour l’Open Access Week 2014, le thème est « Open Access for an open generation », une bonne opportunité pour présenter les avantages de l’Open Access à une nouvelle génération de chercheurs désireux de partager le plus efficacement possible les résultats de leurs recherche. »

Lire la suite : http://blogusoperandi.blogspot.be/2014/10/panorama-des-ressources-disponible-en.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+BlogusOperandi+%28Blogus+operandi%29&utm_content=Netvibes

Quel rôle pour les bibliothèques dans les humanités numériques ?

Mémoire de fin d’étude du diplôme de conservateur d’Elydia Barret, promotion 22 portant sur les humanités numériques, publié par les Collections numériques de l’Enssib en janvier 2014 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64711-quel-role-pour-les-bibliotheques-dans-les-humanites-numeriques

Les humanités numériques sont nées au tournant du XXIe siècle avec l’arrivée de l’internet qui ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire des rapports des technologies numériques et des sciences humaines et sociales. Elles revendiquent une dimension transversale, se veulent un carrefour, un lieu de convergence entre des savoirs et des savoir-faire technologiques mais aussi des disciplines et des professions distincts. Elles mobilisent des méthodes, des outils, mettent en jeu des problématiques qui recoupent en partie les pratiques, compétences et valeurs des bibliothèques. Elles ouvrent ainsi de nouvelles opportunités pour les bibliothèques. Interrogeant le positionnement de ces dernières vis-à-vis de la recherche, elles invitent à réfléchir aux conditions d’un rapprochement et d’une collaboration efficace entre chercheurs et bibliothécaires.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64711-quel-role-pour-les-bibliotheques-dans-les-humanites-numeriques

De l’Open data à l’Open research data : quelle(s) politique(s) pour les données de la recherche

Mémoire de fin d’étude du diplôme de conservateur de Rémi Gaillard (janvier 2014) portant sur l’ouverture des métadonnées de la recherche et du rôle que les bibliothécaires ont à jouer dans ce nouveau contexte documentaire, publié dans la bibliothèque numérique du site de l’ENSSIB.

Le mouvement du libre-accès aux publications scientifiques s’élargit de plus en plus aux données de la recherche. Des initiatives pour garantir l’accessibilité et la complète réutilisation de ces données sont prises par une grande diversité d’acteurs – États, agences de financement de la recherche, éditeurs, communautés scientifiques. L’ouverture des données de la recherche est rendue possible par la définition de politiques incitatives ou contraignantes, l’adoption de solutions juridiques et techniques, mais repose avant tout sur de bonnes pratiques de gestion des données. Tandis que la France s’insère progressivement dans la dynamique de l’Open research data, les universités sont appelées à définir leur politique de données. Les bibliothécaires ont un rôle majeur à jouer dans l’élaboration de ces politiques, peuvent contribuer à identifier les besoins des chercheurs et les assister sur le volet « métadonnées ». Aussi, la question de l’ouverture des données de recherche offre une opportunité unique à ces professionnels de la documentation : celle de remodeler, à l’échelle des établissements de recherche, leur(s) lien(s) avec la communauté des chercheurs.

Pour lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64131-de-l-open-data-a-l-open-research-data-quelles-politiques-pour-les-donnees-de-recherche

Scholars information behaviour in the electronic environment / Web analytics: how to collect and analyse internet data for understanding and optimizing web usage

Conférence  d’Angel Borrego, enseignant chercheur de l’Université de Catalogne à Barcelone, donnée à l’enssib dans le cadre du cycle « Bibliothèques & international » publié le 26 mars 2013 sur la bibliothèque numérique de l’enssib : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60534

Document audio d’une durée de 2h 23m 39s

 

A la recherche de la « mémoire » du web : sédiments, traces et temporalités des documents en ligne

A la recherche de la « mémoire » du web : sédiments, traces et temporalités des documents en ligne.
Ertzscheid, O., Gallezot, G., Simonnot, B. Dans Manuel d’analyse du Web, Armand Colin (Ed.) (2013) 53-68. Déposé sur l’archive ouverte @rchiveSic, le 25 mars 2013 : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00804245

Dans un contexte de sociétés marquées par un procès d’ informationnalisation et de circulation croissante et accélérée des flux d’information édités ou non, autant dans la sphère privative, dans celle du travail que dans l’espace public, le web est devenu une source pour les chercheurs en sciences humaines et sociales. La pluralité des formes du web, sa profondeur et sa dimension dynamique exigent une réflexion sur la notion de  » documents  » notamment lorsqu’il s’agit de constituer des corpus pour les chercheurs. Les auteurs interrogent ces conditions de constitution et de recueil des mémoires observables et de leurs dispositifs d’ engrammation, le passage du document aux traces numériques, dans leurs dimensions épistémologiques, pragmatiques, éthiques et sociétales.

Lire la suite : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00804245

Scientific Output from Latin America and the Caribbean – Identification of the Main Institutions for Regional Open Access Integration Strategies

Babini, Dominique Scientific Output from Latin America and the Caribbean – Identification of the Main Institutions for Regional Open Access Integration Strategies., 2012 [Report]. Rapport déposé sur l’archive ouverte E-lis, le 22 avril 2013 : http://eprints.rclis.org/19085/

L’Amérique latine est une région où les deux tiers des investissements dans la recherche sont financés par des ressources d’État. Il peut être prévu que, dans un futur proche, les gouvernements de la région encourageront et favoriseront, ou exigeront par la loi ou des mandats, que la production scientifique de la région devienne visible et accessible dans des répositoires de libre accès. Cet article présente les résultats d’une enquête visant à identifier quelles sont les institutions de la région avec le plus de production scientifique et exposition de cette production dans le Web, avec le but de rendre ces institutions visibles pour les organismes nationaux, régionaux et internationaux impliqués dans les stratégies et programmes d’accès libre en Amérique latine et les Caraïbes. Les résultats montrent une position de leadership des universités du Brésil; forte présence des universités du Mexique, Colombie, Argentine, Chili et Venezuela, et une certaine présence d’universités de l’Équateur, Pérou, Costa Rica, Cuba, uerto Rico et Uruguay

Lire la suite : http://eprints.rclis.org/19085/

Le format CERIF du projet euroCRIS. Un cadre de référence pour l’identification des chercheurs et les archives institutionnelles ?

Article soumis le 26 février 2013  sur l’Archive Ouverte en Sciences de l’Information et de la Communication (@SIC) : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00794982

Le séminaire OASIE (Open access, Services, Interdisciplinarité, Expertise) du CNAM à Paris du 28 mars 2012 a interrogé la visibilité des chercheurs et de leurs domaines d’expertise par le biais des archives ouvertes. Entre autre, OASIE a posé la question de l’intérêt des systèmes d’information de recherche (CRIS) pour le mouvement du libre accès à l’information scientifique. Plus concrètement, il a étudié l’intérêt du format européen CERIF, développé pour les CRIS européen mais encore peu connu en France. Notre communication décrit le format CERIF et présente l’organisme qui le maintient et le développe (euroCRIS), puis fait le lien avec les archives institutionnelles et la question des identifiants uniques, en particulier pour les auteurs-chercheurs.

Lire la suite : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00794982

Les chercheurs et leur environnement numérique

Billet publié par Par Thomas le jeudi 7 mars 2013 sur le blog Vagabondages : Les chercheurs et leur environnement numérique – Vagabondages

Une intéressante présentation de Joyce Seitzinger et Colin Warren sur les liens entre chercheurs et numérique. Plus exactement, il s’agit d’une formation donnée dans le cadre du  Graduate Certificate in Higher Education, de l’université Deakins.

Lire la suite : Les chercheurs et leur environnement numérique – Vagabondages

AUTOUR DE COUNTER L’utilisation des ressources électroniques onéreuses spécialisées dans l’enseignement supérieur et la recherche en France

Publié dans les collections numériques de l’Enssib : Mémoire de fin d’étude du diplôme de conservateur, Julien Logre, Janvier 2013 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60371

Élaboré avec les fournisseurs et les bibliothécaires et standardisant de façon contraignante jusqu’à la diffusion des rapports statistiques, le Code des bonnes pratiques COUNTER est devenu la nouvelle norme internationale de mesure de l’utilisation des ressources électroniques onéreuses. Sa diffusion chez les fournisseurs de ressources et donc aussi dans les bibliothèques de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche français reste toutefois lacunaire et disparate. Surtout, le Code propose des mesures plutôt que des indicateurs et comptabilise des requêtes sur des plateformes plutôt que l’utilisation des bouquets souscrits en abonnement. COUNTER et les statistiques éditeurs n’offrent donc aux bibliothèques qu’un dispositif chronophage, limité et marginal pour la connaissance des usages et pour le pilotage d’une politique des ressources électroniques. L’accompagnement des établissements par Couperin et des outils comme l’analyse de logs locaux et les projets MESURE et ezPAARSE/AnalogIST ont vocation à rendre le rapport coût/opportunité des statistiques d’utilisation plus favorable. L’avenir pourrait cependant être aux métriques alternatives et aux dispositifs d’évaluation des usages plus centrés sur les utilisateurs.

Lire la suite : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60371

 

Le libre accès en France en 2012: Entre immobilisme et innovation

Article mis en ligne sur @sic le 19 décembre 2012 : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00767470

Pour faire l’état des lieux du libre accès (LA) en France en 2012, dix ans après la Budapest Open Access Initiative, nous avons examiné les deux voies : la voie verte (l’auto-archivage) et la voie dorée (publications dans les revues en LA). L’archive centrale multidisciplinaire HAL, créée en 2002 pour recevoir les publications scientifiques au niveau national, est reconnue pour sa qualité technique, mais elle ne propose que 10% à 15 % de la production scientifique annuelle française. Ce chiffre est à l’image de ce qu’offrent toutes les autres archives dans le monde où il n’y a pas d’obligation de déposer (pas de mandat). Les archives qui ont un mandat comme celle de l’université de Liège, ont atteint un taux de 80% en deux ans.

Lire la suite : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00767470